Au revoir, maison

On a quitté notre maison pour trois mois. Après cinq heures de route, on arrive chez mes grands-parents. Mes parents étaient très contents qu’on ait eu le visa et qu’on (qu’ils) ait (aient) réussi à finir de ranger la maison a temps. Ça fait vraiment du bien de se lever à l’heure qu’on veut. Mais je peux plus voir mes amis, je peux juste leur parler.